Aller au contenu principal

Coronavirus : la situation à La Réunion

183 cas de Coronavirus sont avérés à La Réunion au 28 mars 2020.

Recommandations et gestes à adopter Confinement et attestation dérogatoire de déplacement

DateNombre de cas de coronavirusNombre cumulé
11 mars 202011
12 mars34
13 mars15
14 mars16
15 mars39
17 mars312
18 mars214
19 mars1428
20 mars1745
21 mars247
22 mars1865
23 mars1075
24 mars1994
25 mars21115
26 mars20135
27 mars10145
28 mars38183
  • Le premier cas de Coronavirus-corvid 19 à La Réunion a été avéré le mercredi 11 mars 2020. Il s'agit d'un homme habitant à Saint-Denis de La Réunion âgé de 80 ans qui est revenu d'un voyage organisé (concernant 34 personnes) aux Etats-Unis en passant par Paris. 
  • Le lendemain, le 12 mars 2020, deux nouveaux cas on été confirmés par la préfecture de La Réunion et l'agence régionale de santé.
    Un 4ème cas a été confirmé le soir même vers 18h30.
  • Le 13 mars à 9h30, un cinquième cas de coronavirus a été confirmé.
  • Ce samedi 14 mars 2020, à 9h30, la préfecture et l'Agence régionale de la santé confirment un nouveau cas de coronavirus-COVID 19 à La Réunion, ce qui porte à 6 le nombre de cas à La Réunion. Sa situation sanitaire n'est pas à ce stade préoccupante. Les investigations sur son parcours sont en cours et la personne est prise en charge au CHU nord.
  • Le dimanche 15 mars, trois nouveaux cas de coronavirus ont été avérésUn cas est un proche d'un des croisiéristes déjà atteint par le coronavirus. Il n'y a donc pas de cas contact supplémentaire. Les deux autres n’ont pas de lien avec le groupe de croisiéristes, il s’agit d’un couple de personnes âgées revenant de métropole.
  • 3 nouveaux cas de coronavirus ont été avérés le mardi 17 mars et 2 autres le 18 mars.
  • Le jeudi 19 mars 2020, 14 cas ont été confirmés (un le matin, 4 vers 17h30 et 9 vers 21h00) ce qui porte le total à 28 cas de coronavirus à La Réunion
  • Le 20 mars, 10 nouveaux cas ont été confirmés, dont 7 personnes contaminées en métropole et 3 contaminées à La Réunion par contacts intra-familiaux de personnes de retour de métropole. 7 nouveaux cas sont confirmés le 20 mars 2020 vers 23h00.
  • Le samedi 21 mars, l'ARS et la préfecture ont confirmé 2 nouveaux cas de coronavirus soit 47 au total, dont 43 importés.
  • La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 16 nouveaux cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion, ce dimanche 22 mars 2020 à 18h et 2 autres cas à 20h30.
  • 10 nouveaux cas ont été confirmés le 23 mars (6 à 17h30 et 4 à 21h30)
  • le 24 mars, 8 cas ont été confirmés à 17h et 11 à 22h30. La préfecture a annoncé le Passage au stade 2 de la gestion de la pandémie de Coronavirus Covid-19
  • Le 25 mars, 17 cas à 18h30 et 4 à 22h00
  • Le jeudi 26 mars à 19h, vingt nouveau cas de coronavirus sont confirmés. 
  • 10 autres cas sont avérés le 27 mars à 15h
  • La préfecture et l'Agence Régionale de Santé confirment 38 nouveaux cas de coronavirus COVID-19 à La Réunion, ce samedi 28 mars à 15h00, soit au total 183 cas depuis l'apparition  du premier cas le 11 mars 2020.

Les mesures de confinement à La Réunion

Communiqué de la prefecture du 17 mars 2020

Application des mesures de confinement à La Réunion

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, et suite à l'allocution officielle du Président de la République du 16 mars, des mesures de confinements sont mises en place sur l'ensemble du territoire national.
Ces mesures s'appliquent à la Réunion, à partir du mardi 17 mars à 15h00, heure locale.

A compter de 12h00, les forces de l'ordre commenceront leur déploiement. Le représentant de l'État a fixé à 15h00, heure locale le début de l'application du confinement, afin de disposer du même temps que le reste du territoire pour mettre en œuvre la déclinaison opérationnelle des consignes gouvernementales. Ce délai permettra aux services de l'État et à nos concitoyens de prendre connaissance des mesures et d'établir les attestations sur l'honneur désormais nécessaires pour tout déplacement.

Le 24 mars 2020, l'état d'urgence sanitaire a été déclaré par le premier ministre. Voilà ce qui change à La Réunion :

  • Interdiction des marchés forains ; il est permis au préfet à la demande ou sur avis des maires de déroger à cette interdiction.
  • Limitation des déplacements dans le cadre d’activité physique individuelle dans un périmètre de 1 km autour du domicile. Notez aussi que les sentiers de randonnée et routes forestières du réseau ONF sont interdits au public.
  • La possibilité pour les officines ou les professionnels habilités à produire du gel hydro alcoolique.

Coronavirus
Nouvelle Attestation de déplacement dérogatoire
A télécharger - Exemple

Recommandations à suivre

Respecter les consignes de confinement

Limiter au maximum ses déplacements qui sont nécessaires (trajet domicile-travail quand le télétravail n’est pas possible, se rendre chez un professionnel de santé, faire des achats de premières nécessité)

Voici les gestes essentiels qui constituent à ce jour la meilleure barrière à la propagation du virus :

  • Se laver les mains régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades
  • Porter un masque quand on est malade (sur prescription médicale)

En cas de signes d'infection respiratoire (fièvre ou sensation de fièvre, toux, difficultés respiratoires) si vous habitez dans une zone où circule le virus ou dans les 14 jours suivant le retour d'une zone où circule le virus :

  • Contactez le Samu Centre 15 en faisant état de vos symptômes et de votre séjour récent ;
  • Evitez tout contact avec votre entourage
  • Portez un masque (sur prescription médicale)
  • Ne vous rendez pas chez votre médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.

Restriction des transports aériens

Coronavirus-COVID 19 à La Réunion et à Mayotte : Restriction des transports aériens
Mercredi 18 mars 2020
Afin de freiner la propagation du coronavirus Covid-19, des mesures de restriction des transports aériens sont mises en place. A La Réunion et à Mayotte, les vols d'agréments (tourisme, visites amicales, participation à des cérémonies familiales…) sont interdits à compter du vendredi 20 mars 2020.

A compter du vendredi 20 mars, seuls les transports aériens essentiels sont autorisés.

Seuls les déplacements aériens pour les motifs suivants restent autorisés :
•    Retour vers son domicile (personnes revenant de vacances de métropole et métropolitains en déplacement sur le territoire) ;
•    Regroupement des familles avec enfants ou personnes à charge (étudiants, personnes dépendantes…) ;
•    Obligations professionnelles strictement nécessaires à la continuité des services essentiels ;
•    Impératifs sanitaires ;
•    Déplacement pour des obsèques.

Les compagnies aériennes s'assureront du respect de ces consignes. Un justificatif pourra vous être demandé à l'embarquement (livret de famille, certificat de décès, justificatif de domicile de moins de trois mois…)

Les vols entre La Réunion et Mayotte sont soumis aux mêmes restrictions.

Toutes les personnes de retour de métropole doivent respecter les mesures de confinement.

Afin de vous protéger et de protéger vos proches, le préfet de La Réunion et le préfet de Mayotte demandent aux voyageurs de retour de métropole de respecter strictement l'obligation de confinement à domicile pour une période de 14 jours.

Réduction des vols et de l'ouverture de l'aéroport à compter du 20 mars.

A partir du 20 mars les compagnies aériennes réduiront leurs vols en provenance et à destination de La Réunion et de Mayotte. Si vous êtes concernés par un des critères d'autorisation de déplacement, rapprochez-vous de votre compagnie aérienne pour connaitre les horaires des vols.
A compter de cette date les aéroports de Saint-Denis  Roland Garros,  Pierrefonds et Dzaoudzi ne seront ouvert qu'une demi-journée par 24h.

Fermeture des lieux recevant du public

La ministre des Outre-Mer a annoncé plusieurs mesures le 15 mars 2020 dont la fermeture des lieux recevant du public non indispensables à la vie du pays : "Ainsi, les lieux recevant du public non indispensable à la vie du pays seront fermés jusqu'à nouvel ordre. Tous les services essentiels à la vie de nos concitoyens resteront ouverts mais je vous demande, dans la mesure du possible de limiter vos déplacements au strict nécessaire."

Le lundi 16 mars 2020, la préfecture de la Réunion a précisé les modalités dans un communiqué de presse : 

Mesures concernant les établissements recevant du public du lundi 16 mars au 15 avril

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, et suite à la visioconférence de ce dimanche 15 mars conduite par Annick Girardin, ministre des Outre-mer, les mesures de fermetures des établissements recevant du public s'appliquent à La Réunion.

Les établissements concernés par la fermeture :

  • Les salles d'auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple
  • les restaurants et bars, cafés, sauf pour leurs activités de livraison et de vente à emporter, le “room service” des restaurants et bars d'hôtels et la restauration collective sous contrat ;
  • les boutiquiers sur les marchés forains ne vendant pas de nourriture ;
  • les salles de danse et salles de jeux (casino) ;
  • les bibliothèques, centres de documentation ;
  • les salles d'expositions ;
  • les établissements sportifs couverts ;
  • les musées ;
  • les chapiteaux, tentes et structures ;
  • les établissements de plein air ;
  • les établissements d'éveil, d'enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement (à l'exception des crèches, micro-crèches, Maison d'Assistantes Maternelles (MAM), assistantes maternelles dans la limite d'un accueil de 10 enfants.
  • les établissements de culte sont autorisés à rester ouverts. Toutefois, tout rassemblement ou réunion de plus de 20 personnes en leur sein est interdit jusqu'au 15 avril 2020, à l'exception des cérémonies funéraires. Cela s'applique donc aux mariages, baptêmes, toutes autres cérémonies religieuses.
     

Par exception, les établissements suivants peuvent rester ouverts :

  • Les food trucks ou restaurations ambulantes dès lors qu'ils ferment leurs terrasses.
  • l'activité de livraison et de retraits de commandes ;
  • l'entretien et réparation de véhicules automobiles, de véhicules, engins et matériels agricoles
  • le commerce d'équipements automobiles
  • le commerce et réparation de motocycles et cycles
  • la fourniture nécessaire aux exploitations agricoles
  • le commerce de détail de produits surgelés
  • le commerce d'alimentation générale
  • les supérettes
  • les supermarchés
  • les magasins multi-commerces
  • les hypermarchés
  • le commerce de détail de fruits et légumes en magasin spécialisé
  • le commerce de détail de viandes et de produits à base de viande en magasin spécialisé
  • le commerce de détail de poissons, crustacés et mollusques en magasin spécialisé
  • le commerce de détail de pain, pâtisserie et confiserie en magasin spécialisé
  • le commerce de détail de boissons en magasin spécialisé
  • les autres commerces de détail alimentaires en magasin spécialisé
  • les distributions alimentaires assurées par des associations caritatives
  • le commerce de détail de carburants en magasin spécialisé
  • le commerce de détail d'équipements de l'information et de la communication en magasin spécialisé
  • Le commerce de détail d'ordinateurs, d'unités périphériques et de logiciels en magasin spécialisé
  • Le commerce de détail de matériels de télécommunication en magasin spécialisé
  • Le commerce de détail de matériaux de construction, quincaillerie, peintures et verres en magasin spécialisé
  • le commerce de détail de journaux et papeterie en magasin spécialisé
  • le commerce de détail de produits pharmaceutiques en magasin spécialisé
  • le commerce de détail d'articles médicaux et orthopédiques en magasin spécialisé
  • Le commerce de détail d'aliments et fournitures pour les animaux de compagnie
  • le commerce de détail alimentaire sur éventaires et marchés
  • la vente par automates et autres commerces de détail hors magasin, éventaires ou marchés n.c.a.
  • les hôtels et hébergement similaire (bars, restaurants des hôtels doivent fermer)
  • l'hébergement touristique et autre hébergement de courte durée lorsqu'il constitue pour les personnes qui y vivent un domicile régulier
  • les terrains de camping et parcs pour caravanes ou véhicules de loisirs lorsqu'ils constituent pour les personnes qui y vivent un domicile régulier
  • la location et location-bail d'autres machines, équipements et biens
  • la location et location-bail de machines et équipements agricoles
  • la location et location-bail de machines et équipements pour la construction
  • les activités des agences de placement de main-d'œuvre
  • les activités des agences de travail temporaire
  • la réparation d'ordinateurs et de biens personnels et domestiques
  • la réparation d'ordinateurs et d'équipements de communication
  • la réparation d'ordinateurs et d'équipements périphériques
  • la réparation d'équipements de communication
  • la blanchisserie-teinturerie
  • la blanchisserie-teinturerie de gros
  • la blanchisserie la blanchisserie-teinturerie de détail
  • les services funéraires
  • les activités financières et d'assurance (les banques, les bureaux de poste)

Fermeture des crèches, établissements scolaires et université à compter du 16 mars

Le communiqué de la préfecture de La Réunion du 13 mars 2020

Coronavirus COVID-19 : Fermeture des crèches, établissements scolaires et université
A partir du lundi 16 mars 2020

Le Président de la République a annoncé hier que tous les établissements scolaires seraient fermés à partir du lundi 16 mars : crèches, écoles, collèges, lycées, établissements de l'enseignement supérieur, dont l'université, et ce jusqu'à nouvel ordre.

Le préfet de La Réunion, en lien avec la directrice générale de l'agence régionale de santé, le recteur d'académie et le président de l'université, a confirmé que cette mesure s'appliquait pleinement sur notre territoire. Du fait du calendrier scolaire, les services du rectorat à La Réunion bénéficient d'une semaine supplémentaire pour parfaire le système de continuité pédagogique et administrative. A cette fin le préfet, le recteur et la directrice générale de l'ARS organiseront ce lundi une réunion de travail avec l'ensemble des partenaires, en premier lieu desquels les maires.

Quels sont les établissements concernés par la mesure de fermeture ?

Les mesures de fermeture concernent les établissements suivants :

  • les crèches ;
  • les établissements de l'enseignement supérieur public et privé, dont l'université ;
  • les établissements et services d'accueil non permanent d'enfants (article R2324-17 du code de santé publique : crèches collectives, halte-garderie, crèches parentales, jardins d'enfants, micro-crèches) ;
  • les maisons d'assistantes maternelles (MAM) ;
  • l'ensemble des établissements publics et privés (école maternelle et primaire, collège et lycée)
  • les établissements d'enseignement agricole scolaire et par apprentissage ;
  • les établissements périscolaires (garderies) ;
  • les instituts médico-éducatifs (IME) accueillant des enfants et des jeunes en situation de handicap ;
  • les centres de formation des apprentis (CFA) seront fermés à partir du lundi 16 mars. Le coût contrat est maintenu par les opérateurs de compétences (OCPO). Les CFA n'auront donc pas accès à l'activité partielle : les jeunes en formation devront rejoindre leurs entreprises, à l'exception de ceux inscrits à l'université de La Réunion. Si celles-ci sont en activité partielle, ils seront également mis en activité partielle.

Les assistantes maternelles, quant à elles, peuvent continuer à exercer dès lors que le nombre d'enfants est inférieur à 10.

Il convient enfin de préciser que les écoles, les collèges et lycées, s'ils n'accueillent pas les élèves, restent fonctionnels de par la présence des équipes éducatives (continuité administrative et pédagogique)

Interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes

Interdiction des rassemblements de plus de 100 personnes du 15 mars au 15 avril 2020

  • Les rassemblements en milieu fermé : Le calcul du public doit se faire à un instant T dans une unité de lieu définie. A titre d'exemple, un cinéma peut fonctionner dès lors qu'il n'y a pas plus de 100 personnes dans la salle. Tout autre lieu (salle de séminaire, amphithéâtre) dont la jauge excède 100 personnes est concerné.
  • Les rassemblements de plein air : La forte promiscuité sera un élément d'appréciation à prendre en compte pour ces rassemblements de plus 100 personnes. Cette mesure ne s'applique pas aux marchés forains dès lors qu'ils s'organisent en de multiples stands et espaces séparés. 
  • Les bateaux de croisière : Les navires sont considérés comme une unité de lieu. Les croisières de plus de 100 personnes sont donc interdites dans les eaux territoriales de La Réunion.

Sources et plus d'informations

Les informations mentionnées sur cette page proviennent de la préfecture de La Réunion