Prix de l'essence, du gazole et du gaz en Avril 2024

Prix des carburants à La Réunion en Avril 2024

Tarifs du gaz, du gazole et du carburant au 1er Avril 2024 à La Réunion - Image d'illustration

Au 1er avril 2024 : les prix du gazole diminue de 3 centimes et celui du super sans-plomb reste stable. La bouteille de gaz bénéficie toujours des aides des collectivités et reste à 15 €.

La préfecture de la Réunion vient de communiquer les tarifs maximaux des carburants et hydrocarbures pour le mois d'avril 2024. 

Au 1er avril, le prix maximum du supercarburant sans plomb reste stable à 1,73€/litre. Le prix du gazole baisse quant à lui de 3 centimes et s'établit ainsi à 1,36€ / litre. Le prix de la bouteille de gaz (12,5 litres) reste à 15€ grâce à l'aide exceptionnelle décidée par la Région Réunion et le Département.

 

Voici les prix des hydrocarbures à La Réunion pour le mois de Avril 2024 (avec les prix de mars 2024 pour comparaison et l'évolution en euros). 

ProduitsMars 2024Avril 2024Evolution
en euros
Supercarburant (€/litre)1,73 €1,73 €-
Gazole (€/litre)1,39 €1,36 €-0,03€
Gazole non routier GNR (€/litre)0,90 €0,89 €-0,01€
Pétrole Lampant (€/litre)0,89 €0,88 €-0,01€
Supercarburant destiné aux 
professionnels de la mer (€/litre)
0,89 €0,88 €-0,01€
Gazole destiné aux 
professionnels de la mer (€/litre)
0,90 €0,88 €-0,02€
Gaz (€ par bouteille de 12,5 kg)15,00 (au lieu de 20,60€)15,00 (au lieu de 20,47€)-0,13€
stable grâce aux aides (15€)

 

Voici un extrait du communiqué de la préfecture de La Réunion qui explique l'évolution des prix.

Carburants : des prix stables ou en baisse pour le mois d’avril 2024

Au 1er avril 2024, le prix du gazole baisse de 3 centimes et celui du super sans-plomb est stable. Grâce aux aides des collectivités, le prix de la bouteille de gaz reste stable.

Cette baisse survient après une tendance haussière observée depuis le début de l’année et elle s’explique par les prévisions de la demande de pétrole pour 2024, qui sont incertaines. Cette instabilité est notamment liée au contexte politique et aux coûts de l'énergie.
 

Au 1er avril 2024, les prix maximum applicables à La Réunion sont les suivants :

[voir le tableau ci-dessus]

 

Les facteurs suivants ont concouru à la stabilité, voire baisse, mensuelle constatée :

  • Les prix moyens des barils sont quasiment stables pour le sans-plomb (+ 0,37 %) et à la baisse pour le gazole (- 2,95 %) par rapport au mois dernier ;
  • L’euro se renforce face au dollar (+ 0,96 %) permettant de rendre attractifs les achats en devise étrangère ;
  • Le coût du fret quant à lui repart à la hausse, sans pour autant impacter le prix final de manière perceptible.

 

Comme le prévoit la réglementation, le préfet fixe mensuellement les prix maximum des produits pétroliers suivants :

  • Supercarburant sans plomb
  • Gazole
  • Gaz de pétrole liquéfié

 

Ces prix maximum (toutes taxes comprises) sont calculés en deux temps :

  • Tout d’abord, les prix maximum hors taxe sont établis à partir d’une méthode de calcul mentionnée dans la réglementation et de données objectivables. Ils prennent en compte les coûts réellement supportés par les entreprises et la rémunération des capitaux ou, le cas échéant, de leur marge commerciale.
  • Puis les prix maximum toutes taxes comprises sont déterminés en ajoutant aux prix hors taxe le montant des différentes taxes applicables, notamment la fiscalité indirecte locale, dont les taux et tarifs sont déterminés par le Conseil Régional et dont les recettes contribuent au financement de la région et de toutes les communes. Contrairement à l’Hexagone, l’État ne perçoit ni TVA, ni taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) sur les carburants consommés à La Réunion.

 

L’observatoire des prix, des marges et des revenus a été informé du projet de révision des prix maximums, préalablement à leur application.